Vie pratique

Quelle est la moyenne des frais de gestion locative ?

Le recours à un conseiller immobilier, que ce soit en tant que propriétaire ou futur locataire, peut se révéler très pratique. Effectivement, ce dernier vous permettra de lui faire confiance pour tout ce qui concerne notamment la mise en place des consultations, la composition de son dossier, la préparation du contrat de location ou bien encore la mise en place de la procédure d’état des lieux d’entrée. Cependant, ces prestations ne se font pas à titre gratuit. Si elles sont capées, les redevances de location sont quant à elles fixées de manière libre par les organismes. Leurs montants varient selon la dimension du logement (vide ou meublé) et son secteur géographique.

Le montant moyen des frais de gestion locative

Le mandataire (le professionnel à qui vous confiez la gérance de votre bien) touche une rémunération fixée et agréée avec le copropriétaire, soit 7 % des montants ou de la valeur des créances découlant de la gestion du bien. En outre, il devra acquitter le paiement de la TVA, dont le taux est fixé actuellement à 20 %. Au moment de la signature du contrat, il convient de prêter une oreille attentive aux prestations incluses dans le mandat de gérance locative afin de prévenir les frais non prévus. Si vous décidez de déléguer la gestion locative du bien, le mandataire perçoit aussi des honoraires pour la gestion de la location (divisés entre le locataire et vous).

À ces frais viendront s’ajouter les coûts liés à l’établissement au début et à la fin de la location des états des lieux, qui seront déterminés en tenant compte de la superficie habitable du logement, dans la limite de 3 € TTC/m2 de la superficie habitable. Ces montants viendront en diminution du premier versement du loyer au moment de l’installation du preneur. Lors de la signature du contrat de location du bien immobilier administré par notre Agence de gestion locative, vous serez tenu de payer des honoraires d’agence. En vertu de la loi ALUR, les honoraires de mise en location demeurent la responsabilité du propriétaire.

A lire :  Dans quel cas est-ce utile de se faire faire un book photo ?

Calculer ses frais de gestion locative

La moyenne des frais de gestion locative saisonnière

La tarification de la gestion locative saisonnière est en fonction du professionnel chargé par le bailleur de gérer sa location à court terme. En ce qui concerne les conciergeries Airbnb, les compagnies perçoivent des frais pour chaque nuit. Ces redevances correspondent en général à 20 % du tarif payé par les locataires. Les sociétés perçoivent aussi des frais fixes. Quelques frais sont directement débités aux hôtes, tels que le nettoyage.

En recourant à un service de conciergerie Airbnb, un bailleur peut augmenter le taux de fréquentation de son logement, et par conséquent toucher plus d’argent. Les dépenses liées à la gestion d’une résidence de vacances par le biais d’une agence du secteur immobilier sont prélevées sur le montant total de la facture de la location. La déduction est de 15 à 25 %. Il est déterminé en tenant compte de plusieurs facteurs :

  • emplacement de la ville ;
  • taille de l’agence ;
  • nature et qualité du logement…

Ces différentes caractéristiques conditionnent aussi le type de la clientèle qui est visée par l’agence.

La moyenne des frais de gestion mensuels en cas de location

Voilà la formulation historique proposée depuis plus de deux cents ans aux propriétaires qui souhaitent décharger la gestion de leur bien locatif. De grandes enseignes au niveau national comme Foncia ou Nexity se proposent de se substituer à vous (par la signature d’un mandat). Depuis 200 ans, la gestion locative a été largement simplifiée : si auparavant il était nécessaire de se présenter physiquement devant la porte pour récupérer le loyer de ses locataires (toutes les semaines pour encaisser le loyer de locataires qui payaient en espèces), la dématérialisation des règlements et les échanges ont facilité considérablement l’administration de la location.

A lire :  Pourquoi faire une contre-expertise après un incendie ?

En conséquence, les offices ont bien souvent peu de choses à faire et les forfaits proposés habituellement à hauteur de 6 % HT hors garantie loyers non acquittés, et entre 8 et 10 % avec assurance (à quoi il convient d’ajouter les frais quasi incontournables de la mise en recherche de preneurs par ordre de grandeur de chaque mois de loyer) commencent à être peu justifiés si on dispose d’un minimum à consacrer à son loyer. Pour résumer, cette formule est recommandée si vous ne souhaitez pas vous occuper du tout de la location. En effet, même à distance, il est possible, en y consacrant un minimum de temps, de réaliser des économies substantielles.

Découvrez également : Comment faire une simulation de crédit immobilier neuf ?