Vie pratique

Pourquoi faire une contre-expertise après un incendie ?

Afin d’éviter les catastrophes, les humains ont essayé d’innover de grandes technologies au cours des âges. Cependant, lorsqu’il s’agit de régler le problème après l’incident, il n’y a qu’un seul vrai moyen et c’est d’être correctement assuré pour le foyer. Une fois qu’une catastrophe telle qu’un incendie se produit, le propriétaire de l’habitation devra gérer de nombreuses procédures pour atténuer les dommages causés, en plus d’être dans l’angoisse la plus totale. Le principal élément sur lequel se concentrer initialement après l’incendie est la couverture des dommages subis par l’habitation. Ce n’est qu’alors que l’on peut commencer à décontaminer la zone.

Comment se fait la visite de l’expert après un incendie ?

Expertise après un incendie Cela peut être d’une grande aide pour l’expert, surtout si l’incendie a causé beaucoup de dégâts et a rendu la zone méconnaissable ou irrécupérable. Les experts sont autorisés à utiliser ces images pour calculer, avec précision, les coûts de la couverture d’assurance. Il y a aussi d’autres éléments que vous pouvez fournir comme aide ou preuve à l’expert en incendies, voici quelques exemples :

  • Factures pour l’achat ;
  • Factures de réparation ;
  • L’acte notarié.

En cas de conflit avec l’expert initial, il est permis au propriétaire d’en contacter un autre afin d’obtenir une perspective plus large. Une estimation finale sera ensuite effectuée une fois que les examinateurs précédents seront parvenus à un accord. Les conditions idéales pour l’expertise exigent que tous les éléments et l’ameublement de la maison soient laissés de la même manière qu’avant l’incendie. Lorsque le professionnel arrivera, il ou elle enregistrera des images des dommages. Fournir à l’expert des justificatifs, tels que des factures d’achat, peut conduire l’assureur à prendre en charge les frais de réparation. Il est également possible de préparer une déclaration de perte. Pour le dire autrement, vous devriez faire un tableau des dommages que vous avez subis ainsi que de la valeur de votre habitation. Le dernier mot en termes d’évaluation sera laissé à l’expert en fin de compte.

A lire :  Qu'est-ce qu'un acte d'huissier ?

Qu’en est-il de la contre-expertise ?

Si vous optez pour une offre d’assurance multirisque, vous n’aurez pas à vous soucier de la couverture d’assurance en cas d’incident comme un incendie. Certains considèrent également les dommages collatéraux causés par le personnel d’urgence au cours de leurs opérations. En effet, tous risques sont généralement la meilleure option en matière d’assurance, notamment parce qu’elle offre une couverture au cas où le personnel de sécurité causerait des dommages à l’habitation pendant la procédure de circulation. Après tout, il faut considérer toutes les probabilités pour éviter d’être désavantagé. Dans le cas d’une problématique d’expertise, il existe un atout particulièrement pratique qui peut être sollicité, sous la forme d’un contre-expert. Ce professionnel est principalement nécessaire pour fournir un avis supplémentaire concernant la couverture d’assurance estimée. Autrement dit, on s’en sert pour vérifier l’équité des compensations. Ceci est fait en répertoriant tous les différents éléments pour créer une estimation correcte.

Pour quelle raison faire une contre-expertise ?

Dans certains cas, un incendie peut survenir à la suite d’un incident, entraînant de lourdes pertes dans votre maison. Afin de bénéficier d’une couverture d’assurance, vous devez contacter votre compagnie d’assurance dans les plus brefs délais. Une fois l’estimation et les autres évaluations terminées, vous recevrez votre compensation. L’ensemble du processus d’estimation est effectué par l’expert qui est embauché soit par l’assureur ou par l’assuré. Ce sera lui qui décidera du montant exact de l’indemnisation que vous recevrez au final et pourra le communiquer à la compagnie d’assurance par le biais d’un rapport. Bien entendu, il est toujours possible de demander un avis secondaire à un autre expert. De cette façon, vous vous assurez que la récompense estimée que vous recevrez sera la plus précise, puisqu’il a été examiné et déterminé par deux experts. Il existe également des experts privés ou des contre-experts qui peuvent être embauchés en cas de désaccord entre les experts. Obtenir un remboursement équitable est la raison pour laquelle un avis complémentaire est parfois nécessaire. Sinon, on pourrait ne pas obtenir le paiement d’assurance qu’ils méritent. D’autant plus que beaucoup d’agences d’assurance ne font pas tout leur possible pour offrir une couverture équitable à leurs clients. L’avis objectif fourni par ce type d’experts peut s’avérer primordial dans certains cas.

A lire :  Dans quel vin investir pour débuter ?

Tout savoir sur la contre-expertise incendie

Si un incendie survient dans votre logement ou dans votre local professionnel, il y a de fortes chances que vous soyez totalement paniqué et que vous ne sachiez pas où donner de la tête. Dans un premier temps, vous allez devoir contacter votre assurance, pour lui faire part de ce sinistre. Une fois le sinistre déclaré, un expert mandaté par votre assurance va venir faire une estimation des dégâts et du préjudice que vous venez de subir. Pour autant après sa venue, il peut tout à fait arriver que vous ne soyez pas d’accord avec son rapport et que vous souhaitiez contester son rapport. Pour faire vos droits, vous pouvez faire appel à un contre-expert incendie, pour qu’il vienne inspecter les dégâts. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet et pourquoi vous rapprocher d’un tel professionnel, vous êtes au bon endroit.

Faire valoir vos droits

Lorsque vous subissez un incendie dans votre habitation, il peut arriver que vous ne soyez pas du tout d’accord avec le rapport et les indemnités proposés par votre assurance. Vous devrez alors vous rapprocher d’un professionnel, d’un contre-expert incendie afin qu’il puisse venir par lui-même faire une estimation indépendante de votre sinistre. D’ailleurs, si vous subissez un incendie, vous avez tout intérêt à faire une contre expertise incendie en cas de sinistre avec ce site. En effet, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir une indemnisation juste, au plus près du préjudice que vous venez de subir. Après le rapport de l’expert mandaté de l’assurance qui doit intervenir dans les 15 jours, vous pourrez prendre rendez-vous avec le contre-expert pour qu’il vienne évaluer la situation. Pour faire les choses en bonne et due forme, vous devez prévenir votre assurance par un courrier en recommandé que vous allez saisir une contre-expertise, afin de les informer de votre démarche. La plupart du temps, il faut savoir que cette contre-expertise peut être prise en charge en partie ou totalement par votre assureur, tout dépend de votre contrat. Si le contre-expert auquel vous faites appel estime que votre dédommagement doit être supérieur à celui proposé par l’assurance, il y a de fortes chances que les deux parties essaient de trouver un terrain d’entente, que chacun fasse des compromis pour arriver à un accord. Si vous n’êtes pas toujours satisfait de l’indemnisation qui vous est proposée, il est possible de faire appel à un troisième expert.

A lire :  Pourquoi acheter une cigarette électronique Asmodus de chez Innokin ?